Chronique #73 ~ Appassionato – T.1 – Sonate pour elle ~


Titre : Appassionato – Sonate pour elle     Auteur : Anne Angelin

Éditeur : Cyplog

Date de parution : 23 avril 2015      Nombre de pages : 446

Broché : 17,90€  ; Numérique : 5,99€    Note : 5/10

SYNOPSIS :

Trentenaire active, parfois immature, souvent impulsive et résolument française, Isabeau est infirmière en oncologie à St-Thomas à Londres. Cela n’a pas toujours été ainsi. Quelques années plus tôt, elle vivait à Paris et pensait avoir trouvé le bonheur. Jusqu au jour où…

Depuis, atteinte de névrose post-traumatique, elle fuit toute relation sentimentale avec un homme. Issu de l’aristocratie anglaise, Clarence dirige la société familiale depuis le décès de son père. Divorcé d’une femme infidèle qu’il a profondément aimée, il assume son célibat. Musicien de grand talent, il compose à ses heures perdues.

Ils viennent de deux milieux différents et ne se connaissent pas. Tout les sépare. Pourtant… Un pari va tout changer. Un simple pari lancé un soir dans un pub. Ce qui ne devait être qu’un jeu anodin, un moment éphémère, va devenir le prélude d’une grande passion.

Mon Avis :

C’était un livre – et une trilogie – que j’avais hâte de découvrir. Malheureusement je n’ai pas eu le coup de cœur que certain.e.s ont eu en lisant ce premier tome. J’ai trouvé l’histoire longue, très longue ! Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. Même si ceux-ci avaient des personnalités parfois touchante ou une histoire douloureuse.
 
Je n’ai pas apprécié le personnage d’Isabeau. A 35 ans, j’ai trouvé qu’elle avait des réactions beaucoup trop puériles. J’avais l’impression de lire une histoire dont le personnage féminin avait à peine 20 ans. J’avais envie de la secouer. Elle a vécu des choses horribles, certes, et qui aujourd’hui lui ont laissé des séquelles, surtout au niveau mental mais bon sang, la maladie ne peut pas tout excuser parfois.
J’admets que je n’ai aucunes connaissances au sujet des névroses traumatiques et je ne sais pas si cela peut provoquer des réactions aussi vives. Dans ses moments de crises j’avais de la peine pour elle, ce n’est pas cela qui m’a dérangé. Mais parfois elle s’emportait un peu trop, trop vite, trop fort. J’avais plus l’impression que cela faisait déjà partie de sa personnalité et que la maladie l’avait amplifié.
 
Le personnage de Clarence m’a un peu plus touchée. Même si parfois je ne comprenais pas vraiment son personnage, un personnage assez paradoxal. Il avait des phases de dominant, une fois celles-ci passées, c’était un gros nounours qu’on avait envie de prendre dans ses bras parce qu’on le voyait complètement dépassé par ce qu’il vivait avec Isabeau. C’est à cause de cela que je ne m’y suis pas plus attachée que ça. Trop changeant, je ne savais plus où donner de la tête.
 
Pour l’histoire, on suit l’avancée de leur couple et le contrôle que peut avoir Isabeau sur sa maladie. Il y a beaucoup de scènes de sexes. Et là je dit C’EST TROP ! A toutes les 2 pages on y avait droit. Et c’est un bon gros pavé…alors je vous laisse imaginer (400 pages, une écriture de livre de poche et des pages plus larges que la moyenne).
Il a fallu la fin du roman pour que le personnage d’Isabeau évolue et c’est ce que j’attendais ! Dommage que cela se produise vers la fin. Certaines choses m’ont fait sourire, comme l’apparition de la petite Nina.
 
Les relations aussi passionnées, c’est soit elles vous rendent plus fort, soit elles vous détruisent. Il n’y a pas de juste milieux. Et cela peut devenir dangereux.
 
Vous l’aurez compris, je n’ai pas été emballée par ce premier tome. J’ai persévéré parce que je déteste abandonner un livre. Néanmoins, je compte lire les deux autres tomes car les résumés supposent beaucoup plus d’ « action ». Donc à voir…

 
Stacy ❤
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.