Chronique #82 ~ Orion – T.1 : Ainsi soient les étoiles ~


 

Titre : Orion – T.1 : Ainsi soient les étoiles   Auteur : Battista Tarantini

Éditeur : Hugo Roman     Collection : New romance

Date de parution : 3 janvier 2019     Nombre de pages : 360

Broché : 17,00€ Numérique : 9,99€

Appréciation : Coup de cœur !

 

SYNOPSIS :

NE TOMBE PAS AMOUREUSE DU DIABLE, LEO…

Après des années de travail intenses et douloureuses, Leo Kats sera Nikiya dans la Bayadère qui
se jouera à l’Opéra de Sydney. C’est la consécration pour cette jeune danseuse.
Quelques jours avant la représentation, Orion Atlay, illustre chorégraphe français, s’invite dans l’école de la compagnie pour y créer un ballet irrévérencieux. Et il veut Leo, lumineuse et docile. Seulement elle.
Obsédé par la première danseuse, Orion tente tout pour la convaincre. Secouée par les méthodes peu académiques du maître de ballet, troublée par le désir qu’elle ressent pour lui, Leo craint le pire pour sa carrière.
Des studios à la scène, en passant par les coulisses de l’Opéra, les deux Étoiles dansent avec leurs ombres. Elles devront se battre pour trouver l’amour.

Mon Avis :

  Merci à Hugo Roman pour l’envoi de cette merveille !

« C’est en éprouvant de la souffrance que je suis parvenue à toucher les étoiles »
  Coup de cœur pour ce premier tome de « Orion » !
  J’étais à fond dans l’histoire dès les premières pages ! L’univers de la danse, et plus particulièrement l’univers de la danse classique m’a toujours fascinée. Petite, je rêvais de pouvoir en faire. Devenir une Étoile n’était pas l’objectif ahah mais juste pouvoir danser comme le faisait les ballerines : avec grâce, légèreté et souplesse. Je trouvais cela extrêmement beau ! Pourtant je n’ai jamais vu de ballet…Il serait peut-être temps d’y remédier ! En grandissant, je n’ai cessé de me documenter au sujet de la danse classique et je me suis rendue compte de beaucoup de choses : leur mode de vie, les difficultés que peuvent rencontrer les danseurs, la précision mais également le perfectionnisme dont ils doivent faire preuve, les sacrifices qui sont faits…bref faire partie d’un corps de ballet est une décision importante à prendre sur le long terme.
  Lorsque j’ai su que ce livre aurait comme thème la danse classique, je n’ai pas eu besoin de lire le résumé pour être certaine qu’il ferait partie de mes lectures les plus attendues.
  Ce livre est un coup de cœur grâce au sujet abordé (si vous ne l’avez pas encore compris, je le répète encore une fois ahah), mais aussi grâce à la plume de l’auteure. C’est le premier roman que je lis d’elle. Il y a de nombreux avis positifs sur sa façon d’écrire et j’ai pu enfin le constater par moi-même. J’ai trouvé cela très poétique et doux. Ce qui tranchait parfois avec la dureté dont faisait preuve Orion. Ce qui avait pour effet de me ramener les pieds sur Terre. Car l’enveloppe (comprenez par là la danse) est très poétique mais le contenu (le travail a donner et à effectuer) s’avère être plus dur, plus réaliste.
  J’ai vraiment eu un coup de cœur pour le personnage d’Orion. Ça façon de voir les choses, de penser, sa façon bien à lui de « réécrire » une histoire avec ce côté plus sombre. J’ai compris bien assez vite que sa façon d’être, surtout avec Leo, cachait quelque chose de bien plus profond. Et je dois dire que j’angoissais à mesure que les pages défilaient d’avoir trouver le pourquoi du comment. Au final ce fut bien moins pire que ce j’avais imaginé mais tout de même injuste !
  J’ai trouvé que la couverture du roman illustrait parfaitement le personnage de Leo. Grâce à Orion et ses méthodes peu orthodoxes elle s’est révélée à elle-même. Une explosion de confiance, de talent, de libération ! Orion a su voir là où personne ne voyait, là où personne n’allait chercher. Il la pousse dans ses derniers retranchements et lui ouvre les yeux.
  En bref, j’ai eu un coup de cœur pour le contexte, le réalisme de l’histoire (car l’auteure savait parfaitement de quoi elle parlait et maîtrisait son sujet à la perfection), l’histoire du personnage d’Orion ainsi que la plume de l’auteure. Je mentirai si je disais que je n’ai pas ressenti une vive émotion à un instant T de l’histoire : lorsque Orion nous montre qui il est vraiment (à son insu) et dans toute sa splendeur !
J’adore lorsque, en plus des histoires que les auteur.e.s nous font découvrir, elles/ils nous font du bien au niveau de la culture G ! J’avais toujours ma page Wikipedia sur le vocabulaire de la danse classique ouverte pendant ma lecture ! Je connaissais certains termes mais c’est toujours un plus d’en savoir davantage. J’ai également regardé des tutos ou vidéos de danse classique ahah. Merci Battista Tarantini !
  J’ai vraiment vraiment hâte de retrouver Leo et Orion dans le tome 2. Je pense qu’il ne sera pas de tout repos…

Stacy ❤️

Publicités

7 réflexions sur “Chronique #82 ~ Orion – T.1 : Ainsi soient les étoiles ~

    • On est d’accord pour la couverture ! C’est une vraie expérience, on est en totale immersion dans l’univers de la danse classique et la dure réalité de ce métier. Je trouve qu’il n’y a pas assez de livres comme ça, qui parlent aussi bien des bons comme des « mauvais côtés » des métiers artistiques et sportifs. J’espère que tu aimeras quand tu te lanceras 😆

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.