Chronique #89 ~ 49 jours Je compterai pour toi ~


 

Titre : 49 jours Je compterai pour toi   Auteur : C.S. Quill

Éditeur : Hugo Roman     Collection : New romance

Date de parution : 28 mars 2019     Nombre de pages : 399

Broché : 17,00€ Numérique : 7,99€

Appréciation : J’ai adoré !

 

SYNOPSIS :

Quand l’amour se vit en 49 jours…

1… 2… 3…
Chaque matin, depuis qu’elle a rencontré Sawyer Hall, Breen inscrit un nouveau chiffre dans sa paume. Le compte à rebours est lancé, comme la fuite inéluctable du temps qu’elle voudrait pourtant maîtriser.

15… 16… 17…
Breen souhaiterait pouvoir retenir les jours qui filent pour profiter des sentiments qui refont enfin surface. Mais elle le sait, son coeur ne cesse jamais de compter.

47… 48… 49…
Alors qu’elle ne sait pas aimer plus de 49 jours, Sawyer sera-t-il celui qui libérera son coeur ?

Après Burning Games et Prude à Frange, C.S. Quill revient en librairie avec un univers inédit. Le cheval de bataille de cette auteure ? Décortiquer l’âme de ses héros. Elle aime remuer les secrets les plus profonds pour faire ressortir la véritable personnalité de ses personnages et leur permettre de se transformer en une meilleure version d’eux-mêmes.

Mon Avis :

Merci à Hugo Roman pour l’envoi de ce roman !

 

   Tout d’abord, oh mon dieu ! C.S. Quill a une plume incroyable ! Une plume magnifiquement poétique ! C’est le premier roman que je lis d’elle et je suis plus qu’agréablement surprise. J’ai vraiment adoré ma lecture, pas loin du coup de cœur !

  Le résumé ne laisse vraiment rien paraître. Lorsque je l’ai lu la première fois, je me suis dit « ok.. ça ne me dévoile pas grand-chose… ». Je l’ai relu une deuxième puis une troisième fois, toujours rien (…c’est pas comme si je m’attendais à ce que d’autres mots ou phrases apparaissent pour y voir plus clair ahah). Vous savez, il y a certains résumés qui nous spoilent carrément toute l’intrigue ; d’autres qui se veulent mystérieux mais qui au final n’en disent tellement pas assez et qui se trouvent être plus incompréhensible qu’autre chose ; d’autres qui nous donnent tout simplement envie de lire l’histoire. Et puis il y a ceux comme celui de ce livre qui nous en donnent assez mais pas trop pour que le lecteur se poser mille et une questions avant même d’avoir lu une seule ligne.

  Lorsque je l’ai enfin eu entre les mains je n’ai pu que constater à quel point la couverture était magnifique et elle a une grande signification qui regroupe quelques éléments majeurs en rapport avec l’histoire.

Nous formons chacun la moitié d’un sablier et chaque petit grain de lui qui tombe dans ma main, je le lui offre quand vient mon tour. C’est donc ça, l’amour. Un sablier que l’on retourne à l’infini.

  J’ai adoré ce système de décompte et en même temps je l’ai détesté au fur et à mesure que l’on approchait du jour fatidique. J’ai beaucoup aimé également le fait d’être plongé dans le passé puis dans le présent, ce qui a permis d’en apprendre un un peu plus au fur et à mesure. Personnellement, malgré mes multiples hypothèses, j’étais complètement à côté de la plaque ! Seulement deux sur une multitude étaient exact ahah. A la fin de ma lecture je me sentais un peu mal d’avoir imaginé quelque chose en particulier et de voir qu’au final c’était tout autre chose. Je me suis sentie un peu embarrassée, mal à l’aise vis-à-vis de Breen.

  C.S. Quill a tellement bien mené son intrigue, elle nous emmène exactement là où elle veut qu’on aille. Elle raconte les choses d’une façon qui nous pousse à nous orienter vers autre chose, vers une autre hypothèse.

  Les personnages sont très touchants. Chacun d’une façon différente pour moi.

Le jour ou la nuit. Nous ne sommes en phase avec rien, ce qui nous rend libres d’être au plus près de nous-mêmes. Au plus près d’elle.

  Sawyer m’a touchée dans sa façon de voir Breen. Voir à quel point elle l’avait touché, ébranlé. Voir à quel point il l’avait dans la peau. Je ne vais pas mentir, j’ai trouvé que les personnages se sont rapprochés trop rapidement. Mais on a la réponse à la fin ! (notez n°1 que c’est l’une des deux hypothèses où j’avais bon mais je n’en dirais pas plus hihi). Il a une volonté de fer en ce qui concerne le fait de ne pas abandonner Breen, ne pas abandonner ce qu’ils sont en train de construire. Il a ses propres secrets, ses propres démons, ses propres fêlures mais il se rend compte que ceux de Breen sont bien plus enfouis et gravés.

Si tu glisses, je te retiens.

  Breen est complètement brisée. Elle a du mal à s’ouvrir et à se reconstruire. Très peu de gens savent par quoi elle est passé. Elle a du mal a donné son cœur. Son histoire est très touchante. Encore une fois on ne sait pas vraiment ce qui lui est arrivé. L’auteure nous sème des indices au fil des jours qui s’écoulent sans pour autant nous en dire trop. Ce qui lui est arrivé et ce qu’elle a traversé seule m’a beaucoup touchée. J’ai versé quelques larmes lorsque j’ai commencer a comprendre (notez n°2 que c’est là aussi qu’une partie de ma dernière hypothèse était exact !). C’était vraiment dur.

L’Amour compte les jours, comme les battements d’un toujours.

  J’ai adoré le personnage de Mei qui est juste adorable et qui a su dire les choses qu’il fallait à tout moment et au bon moment lorsque cela a été nécessaire. C’est un soutien indéniable et infaillible pour Breen.

  Je ne sais pas si je me trompe mais j’ai eu l’impression de retrouver l’auteure dans les personnages de Breen et de Sawyer, surtout Sawyer avec ses répliques ou ses blagues. C’est une auteure très marrante et très second degrés (du moins c’est ce qu’elle nous fait partager lors des dédicaces et c’est très rafraîchissant. On passe toujours un excellent moment avec elle). Bref, j’ai beaucoup rigolé surtout parce que j’imaginais très bien l’auteure sortir certaines répliques.

  Cette histoire m’a fait réfléchir sur certains aspects personnels et m’a donné envie d’agir. Mais aurais-je le courage de le faire ? Le courage d’essayer (au moins) ? L’avenir me le dira…

  Je ne peux donc que vous conseiller cette histoire absolument touchante et bouleversante et cette plume magnifique.

Stacy ❤️

Publicités

2 réflexions sur “Chronique #89 ~ 49 jours Je compterai pour toi ~

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.