Chronique #93 ~ La vérité sur l’affaire Harry Quebert ~


Titre : La vérité sur l’affaire Harry Quebert   Auteur : Joël Dicker

Éditeur : De Fallois – Poche

Date de parution : 17 octobre 2018 (Édition augmentée)     Nombre de pages : 879

Poche : 9,50Numérique : 12,99€

Appréciation : Coup de cœur !

 

SYNOPSIS :

  À New York, au printemps 2008, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, se retrouve accusé d’avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.

  Convaincu de l’innocence de son ami Harry, Marcus, jeune écrivain à succès, abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête.

  Qui a tué Nola Kellergan? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975?

Mon Avis :

  Mega coup de cœur pour ce livre, cette histoire, cet auteur et pour la version audio aussi !

  J’ai trouvé l’histoire tellement bien ficelée ! L’auteur nous emmène vraiment là où il veut ; nous fait croire ce qu’il veut.

  Dès le début j’ai apprécié le personnage de Harry. Je ne sais pas pourquoi… mais je ne pouvais pas ne pas ressentir de la sympathie pour lui. Son histoire avec Nola n’était pas certes « normale » mais beaucoup de choses qui entraient en compte me faisaient voir la situation différemment, si je puis dire. Si je m’enfonce dans les détails ou dans une explication du pourquoi du comment telle ou telle chose m’a fait pensé ci ou ça, je spoilerai à coup sûr ! Je suis consciente que la majeure partie a vu la série ou lu le livre mais on ne sait jamais ! Je n’emploie pas le mot « relation » parce que pour moi cela implique encore plus de choses que le mot « histoire ». Mais bon ça c’est uniquement dans mon raisonnement ahah.

  Le personnage de Harry m’a émue à plusieurs reprises. J’ai même versé quelques larmes à un moment donné. Et ce moment m’a presque brisé le cœur.

  J’ai adoré le personnage de Marcus. Même si au début il avait la tête plus grosse qu’une citrouille, le succès peut très, très vite monter à la tête. Il s’est avéré être un vrai atout pour Harry mais plus particulièrement pour l’enquête. Il a soutenu Harry alors que tout le monde l’abandonnait, je veux dire par là son public. Il ne l’a jamais laissé tomber et j’ai trouvé cela remarquable. J’étais comme lui. J’étais persuadée que Harry n’était pas coupable et au fur et à mesure du récit j’en étais de plus en plus convaincue ! L’affaire était trop complexe avec trop de zones d’ombres. Sans compter que je trouvais les habitants d’Aurora – ceux qui reviennent le plus souvent dans l’histoire – plus bizarres. Je pourrais dire même, plus fous les uns que les autres. Je ne les trouvaient pas nets du tout ! A un moment, je me souviens de m’être dit : « Plus ça va et plus j’ai l’impression que Harry est le plus normal de tous » ahah. J’avais le sentiment que tous les personnages impliqués cachaient quelque chose.

  La relation entre Harry et Marcus m’a parue au début assez ambigüe je dois l’avouer. Leur rencontre m’a fait beaucoup rire car c’était assez inattendu. Ils se sont bien trouvé en définitive. La même audace les caractérisent.

  Bien sûr je ne m’attendais pas du tout à ce dénouement. Et je peux vous dire que déjà le meurtre de Nola était injuste – ce n’était qu’une adolescente, certes avec ses problèmes mais qui ne méritait pas la mort – mais alors les circonstances de sa mort m’ont juste révoltée ! Elle incluait plus de choses que je ne le pensais et là j’ai vraiment pleuré.

  Je me suis attachée à un certain personnage. Dès son apparition dans l’histoire. Il m’a énormément touchée. Même si certaines de ses activités se sont révélées être plutôt louches ou un brin malsaines – à défaut de trouver le bon mot. Son histoire m’a particulièrement touchée. J’ai trouvé son parcours très émouvant. La façon dont les habitants le percevaient et le traitaient était injuste à mon goût. Il est survenu plusieurs choses qui m’ont passablement énervée et qu’il ne méritait absolument pas.

  Le personnage de Nola est très complexe et renferme tellement de choses ! Je suis passée par toutes les phases ! L’incompréhension, la surprise, la colère, la tristesse. Son personnage est pour moi le plus énigmatique du roman. Son comportement vis-à-vis de Harry m’a déconcertée au moment de leur rencontre. Et je dois dire que je n’avais pas une image très positive d’elle. Son personnage n’était assurément pas tout blanc mais lorsque j’ai commencé à comprendre qui elle était vraiment grâce à son histoire j’ai ressenti une profonde empathie. J’ai été fière d’elle à un moment donné alors que cela la mettait en danger. Elle n’a pas hésité un seul instant. Ce qui montrait qu’au fond ce n’était pas quelqu’un de méchant ou de mauvais.

  J’ai fait le choix d’écouter la version audio du livre avec l’application « Audible » d’Amazon. Et je ne regrette absolument pas ! Ce choix a été judicieux car il m’a permis de ressentir plus de choses que si j’avais uniquement lu le livre. Le narrateur était vraiment très bon. Ses intonations étaient parfaites ! Si bien que je n’ai pas pu retenir les fous rires que j’ai pu avoir lorsqu’il était question de deux personnages en particulier : Madame Queen et la mère de Marcus.

  On se rend compte que le meurtre de Nola est le résultat d’un mauvais concours de circonstances. Les pièces du puzzle s’emboîtent et personnellement j’ai trouvé cela extrêmement injuste et dégueulasse. À la fin de ma lecture j’étais vraiment écœurée et révoltée. Je n’en revenais pas !

  Place à l’adaptation maintenant !

  J’ai beaucoup aimé cette adaptation. Même si certaines choses ont été enlevées ou ajoutées (heureusement pas beaucoup), j’ai trouvé que c’était très fidèle au livre.

  Il y a tout de même quelque chose qui m’a dérangée. J’ai peut-être été trop naïve pendant ma lecture / écoute (je sais que certain.e.s ne considèrent pas les livres audios comme lecture) mais dans l’adaptation je ne m’attendais pas à une certaine approche que l’équipe a mis en avant.

  Le choix des acteurs était super, surtout pour les deux principaux (et Marcus que j’ai trouvé craquant ahah, c’était aussi un plaisir de retrouver un des frères : Damon Wayans Jr.).

  Pour vous dire, je crois que je vais me prendre le dvd !

  Joël Dicker est un génie !

 

Stacy ❤️

Publicités

Une réflexion sur “Chronique #93 ~ La vérité sur l’affaire Harry Quebert ~

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.