Chronique #94 ~ Midnight blue ~


Titre : Midnight blue   Auteur : L.j. Shen

Éditeur : Hugo roman    Collection : New romance

Date de parution : 4 avril 2019     Nombre de pages : 429

Broché : 17,00Numérique : 9,99€

Appréciation : J’ai adoré !

 

SYNOPSIS :

  Accompagner une rockstar lors de sa tournée mondiale a tout du travail de rêve, n’est-ce pas ?

  Lorsqu’on propose à Indigo d’accompagner Alex Winslow, le rocker britannique, lors de sa série de concerts à travers le monde, elle n’hésite pas très longtemps, elle a trop besoin d’argent.
Sa mission est à la fois simple et compliquée : elle devra le suivre de très près et le surveiller.

  Alex est beau comme un dieu et mondialement connu. Mais pas simplement pour son talent. Il a une très mauvaise réputation d’amateur de substances illégales et il s’est retrouvé au coeur de trop de scandales médiatiques.

  Après l’échec commercial de son dernier album, il n’a guère le choix : il doit réussir sa tournée, afficher un comportement exemplaire et composer très vite de nouvelles chansons.

  Indigo va devenir l’ombre d’Alex pendant trois mois, d’hôtels en salles de concert. Il déteste cette idée et est résolu à la faire fuir au plus vite pour qu’elle ne soit plus en travers de son chemin. Mais Indigo est tout aussi déterminée.
  Au fil des jours, elle pourrait bien jouer un autre rôle dans la vie d’Alex et trouver le chemin de son cœur.

Mon Avis :

Merci à Hugo Roman pour l’envoi de ce roman !

   J’ai adoré cette histoire !

  J’avais déjà pu découvrir la plume de l’auteure avec les deux premiers tomes de sa saga « Sinners ». Et j’avais vraiment adoré mes lectures et les personnages qu’elle avait créé.

  Mis à part cela, je ne sais pas pourquoi mais lorsque j’ai lu le résumé, j’ai su que j’allais adorer. Bizarrement, je savais que cette histoire aurait un goût de nostalgie. Une nostalgie due aux premières New romances de Hugo roman. Le fait que le personnage d’Alex soit musicien était un gros plus pour moi car j’adore les musiciens ! Et puis, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à la saga «Thoughtless » de S.C Stephens qui avait été un coup de cœur pour moi ainsi que son personnage Kellan Kyle qui était également musicien. Je n’ai pas fait l’erreur cependant de comparer les deux histoires car ce sont deux auteures différentes, deux styles d’écriture différents mais deux plumes tout aussi addictive l’une que l’autre.

  J’ai adoré les personnages ! Principaux comme secondaires. J’ai rigolé pendant tout le roman ! Punchlines, audace et arrogance et j’en passe, tout cela était le mélange parfait pour un cocktail détonnant.

  Arrogant et « égoïste », Alex est présenté comme LE connard notoire. L’enfoiré par excellence qui ne se préoccupe que de sa petite personne et qui se fout du monde entier. Certes, c’est la vérité ahah mais moi j’ai surtout vu quelqu’un qui s’était construit une façade. Et qui depuis trop longtemps construite ne laissait apercevoir aucune faille, aucune trace de vulnérabilité. Une image tellement bien entretenue qu’il lui était difficile parfois de discerner sa vérité de ses mensonges. Bien souvent ce genre de personnage n’est pas né « connard » mais cette attitude était le fruit d’événements auxquels il avait été confronté dans son passé. Cela n’excusait en rien parfois le comportement d’Alex mais aux vues de ce qu’il avait vécu, pages après pages je me suis rendue compte que la vie ne l’avait vraiment pas épargné. Qu’il avait trimé pour en arriver là où il en était maintenant. Tout le monde a besoin de soutient dans la vie, de personnes sur qui vous pouvez compter et qui vous poussent à garder les pieds sur Terre. Alex avait ce soutient, seulement, il s’est révélé être assez destructeur en fin de compte.

  Sa rencontre avec Indie a été sa planche de salut. Malgré le sentiment méprisant que lui évoque Indie, Alex va peu à peu s’éveiller à ses côtés et va reprendre goût à sa passion des débuts, la musique qu’il aimait faire partager. On se rend compte grâce à la venue d’Indie que c’est un personnage qui est vraiment là pour les personnes qui comptent pour lui. Le personnage qu’il s’est construit ne lui ressemble absolument pas.

  Malgré les réflexions assez dures que lui fait Alex, Indie ne se laisse jamais démonter. Elle lui tient tête et montre sa détermination à garder coûte que coûte son emploi auprès de lui. Je me suis un peu retrouvée dans son personnage. Du moins, un trait de caractère. Indie est une solitaire. Les moments de solitude ne la dérangent absolument pas, bien au contraire. Cela ne l’empêche pas cependant d’aimer les moments passés avec sa famille. D’ailleurs elle y est très attachée et constitue, selon moi, le pilier de la famille. Elle a vécu une tragédie qui l’a poussé à grandir un peu plus rapidement. Cependant, elle ne cesse de traîner derrière elle un sentiment de culpabilité qui lui donne la force d’arriver à terme de son contrat afin de soulager un peu sa famille.

  J’ai adoré le personnage de Nat, la belle-sœur d’Indie. Elle m’a beaucoup fait rire. Le personnage de Alfie, membre du groupe et ami d’Alex, m’a surtout beaucoup dégoûtée ahah. Je ne m’attendais pas à avoir autant de révélations ! Surtout une qui est arrivée comme une balle perdue et que je n’avais absolument pas vu venir !

  J’ai trouvé que l’épilogue était assez, voire très prévisible pour tout ce qu’il s’y passait. Je regrette qu’il n’est pas été un peu plus long. Mais bon cela n’aurait plus été un épilogue. Je ne voulais tout simplement pas quitter trop vite les personnages. J’en voulais encore plus.

 

Stacy ❤️

Publicités

Une réflexion sur “Chronique #94 ~ Midnight blue ~

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.