Chronique #23 ~ The Air He Breathes ~


The Air He Breathes

Titre : The Air He Breathes    Auteur : Brittainy C. Cherry      Éditeur : Hugo Roman

      Collection : New Romance    Date de parution : 7 Juillet 2016     Nombre de pages : 440

Broché : 17€  ; Numérique : 9.99€       Note : 10/10      

Coup de cœur  ♥♥♥♥♥

SYNOPSIS :

Tout le monde m’avait avertie au sujet de Tristan Cole.

– Garde tes distances avec lui, me disait-on.

– Il est cruel.

– Il est froid.

– Il est bousillé.

C’est facile de juger un homme sur son passé. De regarder Tristan et de voir en lui un monstre.

Mais je n’ai pas pu réagir de la sorte. J’ai reconnu la désolation qu’il portait parce qu’elle était comparable à celle qui m’habitait, et je l’ai acceptée.

Lui et moi, nous étions des coquilles vides.

Nous étions tous deux à la recherche d’autre chose. De quelques chose de plus. Nous voulions tous deux recoller les morceaux éparpillés de nos passés respectifs.

C’était peut-être la condition pour que nous puissions finalement réapprendre à respirer.

Retrouveront-ils le goût à la vie ? 

Mon Avis :

C’est exactement le style de livre que j’aime !! Le genre à vous faire passer par toutes sortes d’émotions. Le genre de livre qui m’emplit le cœur, parce qu’ils font souvent passer des messages de survie, de courage… Et qui me déchire le cœur à la fois, parce que les personnages traversent des moments terribles et doivent tenir le coup pour survivre, pour continuer à vivre. J’ai donc un énorme coup de cœur pour ce livre. Je dis toujours que, si avant de passer le cap des 50 pages je suis déjà passée par les pleurs, les éclats de rires, les sourires niais du style « Anwww il est trop chou » 🙄 parfois je le dis à voix haute (Heuuu souvent en fait, parce que oui j’extériorise énormément pendant mes lectures, ma mère en est témoin ! Ahah désolée maman). De passer par la colère (au point de jurer comme un charretier, désolée encore maman !) l’agacement etc, c’est que c’est un bon bouquin que je tiens entre les mains.
 
The air he breathes m’a rappelait les coups de cœur que j’avais eu pour Incandescent, Ugly Love ou encore Archer’s voici. Un livre lu d’une traite. Et comme ça m’avait manqué !! Je suis contente d’avoir enfin lu ce livre.
Premièrement, je dois dire que je suis super contente que la couverture et donc ce superbe jeune homme soit totalement représentatif de la description faite de Tristan 😍😍 C’est tellement rare !! Deuxièmement, le titre prend vraiment tout son sens à dès moments clés de l’histoire et j’adore ça !
Bon j’arrête de blablater et je vous en dis un peu plus…
 
Tristan, Tristan, Tristan ! Comment ne pas l’aimer ?!! Sous ses manières rustres, de brute épaisse et son côté super ronchon, on sait qu’il y a un cœur qui bat sous cette peau dure qui ne laisse jamais entrevoir ce qu’il ressent vraiment, ce qu’il traverse depuis un an. Les rumeurs vont bon train en ce qui le concerne mais Tristan ne les laissent jamais l’atteindre. Il se contente de survivre à ce qui lui a été arraché et tente de réapprendre à respirer dans cette atmosphère étouffante qui l’entoure jour après jour.
Il m’a beaucoup fait rire lorsqu’il s’adressait à Elizabeth au début. Suis-je dingue ? Probablement ! J’y peux rien, j’adore ces mecs qui tentent coute que coute de repousser ce qui pourrait leur faire du bien.
 
Elizabeth – Liz pour les intimes – aussi a traversé une période extrêmement difficile et se raccroche à ce qu’il lui reste pour ne pas sombrer. Elle est tenace, courageuse et reste positive malgré ce qu’elle a vécu. J’ai beaucoup pleuré avec elle. Elle ne se laisse pas influencer par les « Qu’en dira-t-on » et ne prête pas attention aux commérages du voisinage au sujet de ce mystérieux Tristan Cole, que tout le monde semble détester sans rien connaître de sa personne. Poussée par sa curiosité et son irrésistible attirance envers Tristan, Liz va tenter de briser cette carapace à ses risques et périls, parce que, avouons-le honnêtement, Tristan peut être un vrai con parfois ! Ahah ! Mais je l’aime pour ça ce Tristan !
 
Mon personnage préféré reste Emma ! 😍😍😍 Cette petite Puce est le rayon de soleil de ce livre ! Elle m’a fait tellement rire et pleurer à la fois. J’avais hâte de la retrouver page après page.
 
On en parle de Faye ou pas ? La meilleure amie un peu timbrée et qui se fout royalement de ce que les autres pourraient penser d’elle. J’adore cette fille !! Elle m’a tellement fait rire ! Des surnoms donnés à une partie bien précise de l’anatomie de ses amants, au pouvoir que la météo pouvait avoir sur les agissements des hommes et d’elle en particulier.
 
En bref, ce livre à été un vrai coup de cœur ! Déchirant, émouvant, mais porteur d’espoir. C’est ce que j’attends d’un livre. Qu’il me fasse passer par toutes les émotions mais qui me réconforte par la ténacité et le courage dont font preuve ses personnages.
Stacy
Publicités

2 réflexions sur “Chronique #23 ~ The Air He Breathes ~

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s